Ma Boutique


Ma boutique en ligne est accessible via ce lien: BOUTIQUE

Retrouvez-y mon manuel de japonais (version e-book, moins cher que la version papier disponible sur Amazon) et des produits issus de l’artisanat japonais (quand je vois un truc bien je l’achète et je le mets dans la boutique au fur et à mesure qu’elle se vide, tous les items sont uniques, en espérant que vous y trouverez votre bohneur).


Mon pitch:

Partager le Japon,

C’est le but de ce blog bien sur. Garder et faire vivre mon lien avec la France m’aide aussi beaucoup pour mon expatriation. Rendre le Japon tangible au quotidien est la raison d’être de Japan treasure quest.

On ne présente plus l’artisanat japonais, les kimonos ou le travail du bois. La réputation des artisans japonais a déjà fait le tour du monde pour la qualité de leurs productions et leur minutie dans leur travail.

Mais venons en à l’essentiel: J’imagine que vous portez des chaussures?

Moi oui et sans être une fashion victime j’aime faire attention à ce que je porte. Qu’on le veuille ou non l’habillement est un marqueur social et une façon d’exprimer ses goûts et sa personnalité. Dans mon cas rien ne m’agace d’avantage que de me retrouver avec la même paire de pompe que mon voisin. Encore pire si je rentre chez quelqu’un et que je découvre qu’il possède les mêmes chaussons que moi. Un coup à pas fermer l’œil de la nuit.

C’est de là que m’est venue l’idée de créer Japan treasure quest. Des produits d’artisanats japonais amenant le Japon à la maison (honnêtement vous pouvez tout aussi bien les porter que les mettre en expositions dans l’entrée pour bluffer vos invités), tout en gardant sa singularité chaque pièce étant unique. Évidemment chaque chose vient avec ses inconvénients. Tout d’abord qui dit pièce unique dit pas de stock. Si vous avez oublié votre carte de crédit a “l’oie dorée” aprés avoir payé la dernière tournée de champagne, le temps que vous alliez la chercher quelqu’un a put avoir la même idée que vous est a commandé l’objet de votre convoitise. Ou pas d’ailleurs. Allez savoir. Je ne suis pas devin. D’ailleurs si les zoris se portent sans problémes et vous apporterons de nombreux compliments, de même si vous portez un kimono, c’est indispensable cela va sans dire. On ne porte pas un costume avec des baskets. Ceci étant certaines getas sont quand même super dures à porter a l’extérieur, dans Paris. En tout cas vous ne passerez pas inaperçu. Je vois plus leur utilisation pour des activités en rapport avec le Japon comme rendre un cosplay plus authentique ou assister a un championnat de Kendo. À la rigueur a la maison comme chaussure d’intérieur. Il parait que marcher avec soulage les problèmes de dos. À vous de voir. Dans tous les cas ça ne fait pas de mal.

En plus de tout cela, émanation de ma folie personnelle je propose des “tabi” (les chaussettes japonaises avec le gros orteil séparé). C’est moi qui design, et surtout c’est confortable et ça tiens chaud l’hiver.

J’ai pas beaucoup de place pour le stock dans mon appartement de 3 tatamis carrés alors elles sont disponibles que quand il m’en reste. Toutes mes excuses.

Pour accéder au site c’est par ici:

Japan treasure quest.

Si vous avez des questions sur quoi que ce soit en rapport avec Japan treasure quest contactez moi via l’adresse email: info@japan-treasure-quest.com

A bientôt.