La chasse aux dauphins

Des le XVIIIe siècle, le village de Taiji, au sud-ouest de Tokyo, a été le premier à pratiquer une chasse organisée aux baleines, puis aux dauphins. L’arrivée de ces mammifères sur les côtes était alors pour un Japon en manque de protéines animales un don du ciel. La coutume a été rendu célèbre par le documentaire the cove qui la dénonce fortement.

La réaction à cette chasse est unanime : tout le monde la condamne. Mais pourquoi ? Pourquoi trouvons nous plus inhumain, plus immoral de manger des dauphins qu’un poisson quelconque ? Contrairement à la baleine il n’est pas en voie d’extinction. Parce que le dauphin est un mammifère me direz-vous ? La vache aussi et un bon steak ne dérange personne. Non, le problème n’est pas là. Parce que le dauphin est plus attachant qu’une sardine? Je ne peux pas vous donner tort. Parce que le dauphin est intelligent ? Je crois que ce point si est correct. Le dauphin est considéré comme un animal aux facultés intellectuelles très développées, à l’instar de l’homme. Par anthropomorphisme ce cétacé est même perçu comme notre « cousin des mers ». Bref, vous l’avez compris : manger un dauphin, c’est manger un homme… pour nous occidentaux. Car ce point de vue sur l’animal marin c’est notre perception, notre filtre culturel. Il est important pour comprendre cette tradition de connaître un peu mieux les spécificités de la pensée japonaise et son rapport avec la nature. Traditionnellement dans le bouddhisme japonais l’homme qui tue un animal est impur. Dans le passé les chasseurs faisaient partie d’une caste appelée « bunrakumin » qui était déconsidérée et exclue de la société civile traditionnelle, quoi que paradoxalement indispensable à cette même société. Cette ségrégation était due à la perception de l’animal terrestre comme une créature de dieu, un cousin de l’homme justement. Mais cette perception de l’animal terrestre ne s’appliquait et ne s’applique pas aux animaux de la mer. Encore aujourd’hui posez la question à un japonais : est ce qu’un thon est un animal comme un chien ou une chèvre ? Il vous répondra non, c’est différent… le poisson n’est pas vraiment un animal. Et là est la différence culturelle essentielle à prendre en considération pour comprendre la position des japonais sur la chasse aux dauphins et même à la baleine. Quand les occidentaux sont arrivés massivement et que l’île c’est ouverte sur le monde, la consommation de bœuf se banalisa, mais cela ne se fit pas sans heurter les consciences de l’époque:
Dans la culture traditionnelle japonaise manger un bœuf c’est bien plus immoral que de manger un dauphin. Alors comment s’étonner que les pêcheurs japonais crient à l’hypocrisie?
Mais vous allez m’objecter que de nos jours sous influence américaine notamment la plupart des japonais se détournent voir condamnent ces pratiques. D’ailleurs cette chasse est aujourd’hui très localisée au Japon et ne concerne qu’un petit port. Alors pourquoi le président du Japon, Monsieur Abe prend il la peine face à la condamnation internationale (principalement américaine) de faire une sortie médiatique pour défendre cette pratique ?
La réponse est simple : pour défendre la culture japonaise. L’occidentalisation massive de l’île et l’influence de l’Amérique grandissante qui compte bien faire du Japon un avant poste pour sa guerre froide contre la Chine menace les fondamentaux du pays. Mais en quoi la tradition locale d’un petit village de campagne menace-t-elle la culture japonaise me direz vous ? En tout. Céder sur ce point sur la scène internationale c’est dire que les traditions séculaires doivent s’effacer face à la propagande bien pensante américaine. Céder sur ce point c’est accepter la hiérarchisation de la culture, et reconnaître que la conception occidentale est supérieure à la conception japonaise traditionnelle. Et ça le le Japon ne le veut pas.

Et si vous aimez le blog, voulez me soutenir et vous faire plaisir, mes livres et livres audio sont disponibles dans la boutique du site! (préférez les achats directs sur le site plutôt que sur des sites commes amazon qui prennent une commission, merci)

Please follow and like us:

Laisser un commentaire