Masque Japon

Le port du masque au Japon, comment vivre dans ses glaires


Le port du masque au Japon, comment vivre dans ses glaires

Je suis énervé. Très. Dans une colère noire même. Une mauvaise nuit de sommeil, un temps de merde et une bonne dose de stupidité et votre journée est foutue en l’air. Dans ces cas-là vous avez une multitude de choix qui s’offrent à vous, faire un déni, prendre sur vous, faire des exercices de respiration, détruire l’objet de votre haine ou canaliser cette énergie dans une activité de production. J’opte en général pour les deux dernières. Élaborer un plan complexe, planifier sa vengeance et penser à toutes les tortures horribles qu’on pourrait faire endurer a une nuisance est presque aussi jouissif que de l’éliminer à grands coups d’agrafeuses. Mais je suis un homme d’action, entrepreneur devant l’éternel alors j’ai plutôt décidé d’écrire un article de blog. Oh, je vous rassure, l’agrafeuse ne paie rien pour attendre, c’est juste que je ne peux pas me permettre d’être trop violent sur l’instant. Mais il faut bien reconnaître que l’article de blog est plus utile. Google aime le contenu et avec un peu de bol, les lecteurs aussi. En plus je me suis imposé comme nouvelle routine de produire quelque chose pour moi au moins une heure par jour. C’est souvent un article de blog mais ça peut être travailler sur mon livre ou développer mon entreprise. Je suis d’ailleurs fier d’annoncer que malgré un travail à plein temps et un second à mi-temps temps j’arrive à me tenir à cette habitude. Je dépasse même souvent l’heure (et bien sûr beaucoup plus lors de mes congés).

Je compte bien faire de Toriaezu Japon une référence dans le blog d’humeur (mauvaise). Parce que c’est ça la vie merde. On s’en balance des hôtels pas cher.

Le masque c’est quoi?

Je suis sûr que vous avez vu des tas d’images de japonais portant des masques. Un coup le reportage arte vous dis que c’est pour la pollution, l’autre pour se protéger des radiations de Fukushima et puis on vous parle des maladies. Faut vraiment qu’arte engage des reporters qui font plus que tamponner leur visa et siffler des mojitos à l’hôtel avec des escortes girls. Bon le masque japonais c’est cet immonde tache blanche avec laquelle ils se trimbalent 365 jours par ans (surtout les filles, faut bien le dire). Ça leur sert à deux choses: Cacher leur absence de maquillage, leur timidité ou leurs gueules OU se protéger SOI des maladies. Alors je tiens à tuer le suspens tout de suite, c’est efficace dans un cas, pas dans l’autre.

Le masque c’est trop hygiénique T’as Vu. Sont trop Polis les Japonais.

Je viens de me faire cracher dessus dans ce putain de train en rentrant chez moi par un connard de glaireux qui a remis son masque tout de suite après. Et ça va durer TOUT l’hiver. Alors je vous arrête tout de suite sur l’hygiène et la politesse. C’est de la merde. Ils mettent des masques pour se protéger eux même et n’en ont rien à battre des autres. De toute façon à part te défoncer l’arrête du nez ça sert à rien cette bouse. Première nouvelle les masques à poussières n’arrêtent pas les virus, deuxième quand tu tousses il se décolle et tu craches à 180 degrés, troisième quand il se recolle tu gagnes un tête à tête avec tes mollards pour les trois prochaines heures (sauf si tu te promènes avec camion benne qui te jette des masques propres des que t’éternu, mais dans ce cas tu viens de détruire l’environnement. Va pas faire chier les pétroliers qui gluent des mouettes après ça. Tu es responsable.)

Le masque c’est fashion

Réminiscence de la culture ninja ou ersatz dérangés de Mujahideen le masque est devenu un objet de mode. Cacher sa gueule et regarder son portable avec des yeux vides aussi. Bienvenue dans le 21e siècle. Après, faut avouer que ça a un petit cote sexy de voir juste leurs yeux en amandes sous une longue tignasse noire tombant sur leur mini juppe. Le masque ou la culotte. Le paradigme des enfants du deuxième millénaires. J’ai rien contre, ça sauve les sportives avec des têtes de crevettes (c’est super laid une crevette, les regardez jamais dans les yeux avant de manger, c’est un coup à vous dégoûter.) Les plus romantiques se plaindront de l’absence du baiser. C’est vrai que c’est moins facile, mais il faut voir les choses du bon côté, au moins tu choppes pas l’herpès. C’est ptetre ça la protection contre les maladies.

Le masque contre l’herpès

Les statistiques sont formelles il n’y a pas moins de rhumes au Japon qu’ailleurs. A vu de nez (et il est volumineux) je dirais même que c’est pire qu’en France. Bon ici ils sont plus ravaleurscracheurs, en France c’est collectionneur-éparpilleurs dans ses saloperies de mouchoirs en tissus qui détruisent la forêt Amazonienne. D’ailleurs je sais pas pourquoi j’arrête pas de faire des commentaires pour la défense de l’environnement depuis tout à l’heure. J’en ai rien à secouer de l’environnement. Il a largement sa responsabilité dans ses rhumes à la con en nous pourrissant six mois de l’année avec son climat pourrit. Si je le choppe je l’agrafe sur le goudron. Ça lui fera les pieds.

Ça fait du bien de cracher sa bile sur le net. Je comprends mieux le succès des réseaux sociaux. “Facebook pour conjurer sa rage” Ou “Youtube sauve la vie de mon patron”

Tiens, ça serait un bon sujet d’article pour Gert Strudmun (ils ont des noms à la con à chaque fois) journaliste Arte qui essaye de chopper des collégiennes sans refiler l’herpès a son mari/ sa femme une fois rentré a Berlin.

Et si vous aimez le blog, n’hésitez pas à regarder mes livres dans la boutique !


Lire également:

La mode au Japon

Comment manger avec des baguettes

Une Japonaise, qu’est ce que c’est?

Beaujolais nouveau


Please follow and like us:

Laisser un commentaire