mode japonaise japanese fashion

La mode au Japon (mode japonaise)


La mode au Japon (mode japonaise)

La mode japonaise, on aime ou on aime pas. Certains sont des fans absolus, influencés par les dramas, la pop culture et les mangas (quoi que pour les dramas et la musique le Japon est en train d’être détroné par la Corée). Certains ont l’image d’asiatiques avec la coupe de Mireille Mathieu et sont moins partisans des modes asiatiques. Pour ma part la mode au Japon est un vaste sujet et il me semble nécessaire de recadrer le débat. Il y a des styles vestimentaires au Japon, tous très différents et aux codes et significations particulières. Procédons de façon scientifique et étudions ça étape par étape.

1. Uniqlo

Oui je commence par Uniqlo, mon côté rebelle.

Marque de jean devenue super puissance de la mode “pas trop cher” aux cotes de zara et h&m Uniqlo est la marque emblématique japonaise. Les magasins sont présents partout (parfois même plusieurs fois dans le même building à des étages différents) et la moitié de l’archipel porte des vêtements, ou sous vêtements vendus par la marque. Je ne fais pas exception, la plupart de mes t-shirts, caleçons et chaussettes sont estampillés uniqlo. J’ai quelques jeans aussi d’ailleurs qui sont d’assez bonne qualité et que j’utilise depuis un moment. Uniqlo s’exporte de plus en plus dans le monde s’associant avec des sportifs comme le tennisman Kei Nishikori et ouvrant des magasins dans les beaux quartiers de Paris pour accroître leur renommée. Alors bien sur quand on pense mode au Japon ce n’est pas immédiatement le carré rouge qui nous vient en tête, mais au regard de l’importance de la marque je trouvais ça justifié d’en parler en premier.

2. Salaryman et costumes

Oui, oui, je vais venir a la pop culture et aux kimonos, mais un peu de patience s’il vous plaît. On a tous vu des images du Carrefour de shibuya avec des milliers de personnes allant au travail tout de noir vêtu. Voila qui correspond déjà mieux à une image moderne du Japon. Bien que le costume ne soit pas d’origine japonaise il est omniprésent dans la société. C’est la seconde peau de la plupart des employés de bureau, quelque soit leur position dans la hiérarchie. Et bien que les règles tendent a s’assouplir ses derniers temps (port de la veste non obligatoire en été du fait de la canicule, il y a dix ans le médecin urgentiste devant demander l’autorisation à la famille du déshydraté pour pouvoir l’enlever), c’est encore et toujours un grand classique des rues japonaises. Personnellement j’adore, sobre élégant, et facile à porter dans la plupart des occasions. Cette prédominance du costume dans la sphère professionnelle elle la raison pour laquelle se sont développés de multiples enseignes, en plus des tailleurs indépendants, pour proposer des chemises, cravates et pantalons aux coupes plus ou moins réussies. Une fois de plus (pub gratuite, si un responsable lit cet article, je prends les sandwichs) je vais vous présenter la marque la plus connue: “Suits company”. Le nom se suffit à lui même pour comprendre de quoi il s’agit. Ils offrent un choix décent de costumes, certains ayant vraiment une belle gueule. La qualité des tissus et des coutures n’est évidement pas ce qui ce fait de mieux sur la planète, mais on reste sur du produit de moyenne gamme. Si vous portez une casquette nike et un jogging quicksilver, nulle doute que vous ferez un grand pas en avant.

La pop culture et la mode d’Harajuku

Nous y sommes (et les kimonos vont suivre, courage). La pop culture japonaise très présente dans les médias nous offrent une multitude de looks excentriques, permettant à chacun d’exprimer sa personnalité à travers de nombreuses robes et accessoires plus ou moins originaux et extravagants. Parmi les styles les plus connus nous avons bien sur la “gothic Lolita” sorte de mixte entre l’innocence de la petite fille et son âme posséder par tous les démons de l’enfer, ou encore des modes qui surfent entre le mignon et le grotesque comme ceux popularisés par l’idole de la J-pop Kyary pamyu pamyu. (non je ne sais pas prononcer son nom, pas la peine d’insister)

La mode d’Harajuku a fait le tour du monde et évolue sans cesse. Pendant que j’écris cet article une dizaine de styles ont dut être inventés et autant de mannequins locaux élevés au rang de star puis déchus aussitôt. Pour les apprentis mannequins (hommes ou femmes) vous promenez régulièrement à Harajuku avec votre meilleur style peut vous permettre d’être repéré par l’un des chasseurs de têtes qui traîne dans le coin. Pas de faux espoirs cependant, la concurrence et rude et il ne va rien falloir laisser au hasard pour n’avoir ne serait-ce qu’une petite chance d’être repéré. Enfin commentaire supplémentaire que je tenais à faire même s’il ne s’intègre pas du tout dans la présentation des styles japonais. Plusieurs stars américaines ont poses ou fait des concerts avec des modèles d’Harajuku dont Gwen Stefani’, et je ne sais pas si elle se nourrit uniquement de placenta ou quelque chose dans le genre, mais elle ne vieillit jamais?

Kimonos, Yukatas, Getas et chemise hawaïenne

Savez-vous qu’Hawaï est remplie à ras bord de japonais? Tant est si bien que la célèbre chemise hawaïenne ainsi que les motifs à fleurs du momo hawaïen sont en fait inspire des kimonos japonais. Et oui c’est l’anecdote vitale du jour. Au Japon le kimono est essentiellement utilisé lors des céremonies ou événements officiels (remise de diplôme, céremonie de mariage, rencontre avec l’empereur etc…). Très élégant et incroyablement difficile à mettre il est rarement utilise en dehors de ses événements. Pour les festivals et se promener l’été sous les cerisiers en fleurs on a le Yukata. C’est essentiellement une version légère et plus facile à porter du Kimono. Les Yukatas (comme les kimonos d’ailleurs) pour les femmes sont colorés et souvent décorés de magnifique motifs. Les versions hommes de ceux-ci sont en général unies et de couleur foncé. Beaucoup moins tape à l’œil et chatoyant donc. La sobriété que ce doit d’avoir un homme responsable en ces temps de crise. Avec les kimonos, les yukatas et sans doute les chemises hawaïennes, hors de question de porter des baskets. Les chaussures appropriées sont les getas, ou les zoris. Le port de ses élégantes chaussures en bois, ayant en outre la particularité de soulager les maux de dos, permet de corriger la posture et d’avoir une démarche élégante. (après quelques coupes de sa, c’est moins vrai je vous l’accorde). Le port des getas obéit à des règles bien particulières que j’ai eu l’occasion de détailler (en anglais) ici. Si vous ne le savez pas encore (ce qui est possible parce que je n’en parle pas tant que ça) je vous envoie des getas faites mains du Japon sur JTQ. (cliquez pour être redirigez vers le site).

Les getas et zoris sont par ailleurs portées avec divers tenues de nos jours, de la tenue de ville (le jean Uniqlo), dans les arts martiaux ou par les bouddhistes. Certains athlètes japonais s’en servent également pour travailler leur équilibre et renforcer leurs jambes en préparant les jeux olympiques.

Uniformes

Ah, les uniformes. Un sujet si vaste que j’ai décidé (la tout de suite, à l’instant) de leur consacrer un article à part entière. Et oui, les uniformes au Japon c’est de l’ordre du mythe. Objet de pop culture, de fantasme, et vêtement scolaire permettant l’intégration à un groupe et l’abolition des barrierres sociale. Il faut savoir toute de même concernant le dernier point que le cartable et l’uniforme scolaire sont achétés par la famille, et que cela coûte très cher. Plusieurs centaines d’euros tous les ans. Surtout si vos enfants ne sont pas soigneux, ce qui peut arriver quand ils ont 8 ans. Peu importe l’uniforme c’est l’âme du Japon, l’étendart de la mode japonaise dans le monde. Je ne peux qu’espérer que ça arrive un jour en France.

Si vous appréciez le site merci de nous soutenir en partageant nos articles et en parlant de nous autour de vous. Vous êtes nos meilleurs ambassadeurs.

Et si vous aimez le blog, n’hésitez pas à regarder mes livres dans la boutique !


Lire également:

Visiter le Japon autrement

Comment manger avec des baguettes

Une Japonaise, qu’est ce que c’est?

Beaujplais nouveau


Please follow and like us:

Laisser un commentaire