Comment lire le japonais

Comment lire le japonais?


Comment lire le japonais?

Avec l’abondance de mangas et de culture japonaise déferlant sur la France ces derniers temps, il y a de plus en plus de gens qui se demandent comment lire le japonais. Il est toujours intéressant de découvrir une œuvre dans sa langue originale. Je vais pas vous mentir, la route est longue et sinueuse. Mais je suis prêt à aider, et me voila reparti pour un article sur la langue japonaise. J’espère que vous apprécierez car c’est ceux que je prends le moins de plaisir à écrire. Sans déconner, qui aime rédiger des points de grammaires.

En japonais il y a plein d’alphabets.

Commençons par les bases, pour lire le japonais il faut apprendre l’alphabet. Je suis sûr que vous l’aviez deviné. Alors il y a trois syllabaires, deux sont phonétiques: Les hiraganas et les katakanas, pas de secrets il faut se les bouffer par Cœur. Je mettrais peut-être une table en image si j’y pense au moment de publier l’article.

WIKIPEDIA HIRAGANA

Ensuite il y a les kanjis. Là il s’agit d’un alphabet qui n’est pas phonétique. C’est-à-dire dire que chaque caractère est une unité de sens, il peut avoir plusieurs prononciations selon le contexte et nombre d’entre eux partagent une ou plusieurs prononciations. Oui c’est la merde. C’est parce que quand le japonais a été créé ils ont piqué les Kanjis aux chinois. Mais là ou en chinois il y a une prononciation par caractère (et du coup c’est bien plus facile), les Japonais ont essayé de les adapter à leur langue vernaculaire. Ça a été fait n’importe comment, du coup tout c’est mélangé, la langue est devenue incompréhensible et ils ont dû ajouter des katakanas pour rendre le truc plus ou moins utilisable. Les hiraganas ne feront leur apparition que plus tard (pour simplifier) dans la plus pure tradition des politiciens français. “Choc de simplification” signifiant “je rajoute des pages à ta déclaration d’impôt pour t’enfumer”. Oui lire le japonais c’est comme naviguer dans l’administration française. Il faut une bonne dose de motivation.

J’ai pas besoin de tout lire, juste les mangas

La demande est déjà plus raisonnable. Ça devrait être possible en quelques centaines d’heure (ou moins avec google trad). Pour commencer maîtrisez les hiraganas/katakanas. Voila c’est fait? Très bien, ensuite prenez votre manga et regardez attentivement aussi des kanjis. Vous y êtes? Oui, il y a des petits hiraganas au-dessus. C’est pour indiquer la prononciation des kanjis aux jeunes japonais qui ne connaissent pas encore tous leurs caractères. (ils ne les connaîtront d’ailleurs jamais, tout comme vous, je vous rassure.) Si vous avez un manga pour adulte c’est possible que ses furiganas soient absents. Dans ce cas achetez un manga pour ado. Ou contentez-vous des images, hé hé.

Allez un coup de main pour les mangas?

Si vous voulez VRAIMENT lires des mangas dans la langue de Toyota, je ne peux pas vous en empêcher, alors voici une liste des principales expressions utilisées dans la bd japonaise. Avertissement: La langue utilisée dans les mangas étant assez peu polie, je vous déconseille d’utiliser cette liste en dehors de son contexte. (de toute façon ça risqué de pas être facile à placer dans une conversation.)

悪魔 akuma démon

鬼 oni ogre

バカ baka crétin

ばけものbakemono monstre

美人 bijin une très belle femme

違う chigau Non! Tu as tord!

力 chikara pouvoir

黙れdamare ta gueule

だめ dame y’a pas moyen

dare qui?

どこdoko ou?

頑張るganbaru Bon courage/ courage

早いhayai tôt

hen bizarre

ヘンタイhentai pervers (connotation très négative. Évitez d’utiliser ce mot à tord et à travers.)

J’ai évidement intégrée une liste bien plus exhaustive dans mon manuel pratique de japonais, il faut bien vivre. (Jeter un oeil). En plus y a plein de trucs pratiques dedans.

Lire des haïkus

Alors là on change de public, on arrive dans la poésie, la littérature. Ou peut être que vous vous êtes procurés dans le passé un recueil d’Haiku traduit en français et que vous vous êtes demandés pourquoi ça ne veut rien dire. Hé bien parce que ça ne veut rien dire non plus en japonais je vous rassure. Pour les non-initiés un haïku c’est une phrase du genre, Il fait froid, un âne pisse derrière un arbre. Pour une fois je n’exagère pas (pour une fois), il y a vraiment un haïku dans le genre. Après une bonne dose de marketing et on peut vendre tout et n’importe quoi. D’ailleurs achetez mon livre.


Lire également:

Osaka VS Tokyo

Les meilleurs livre pour apprendre le Japonais

Le dentiste au Japon

Comment apprendre le Japonais sans trop d’efforts.


Please follow and like us:

Laisser un commentaire