kyoto radin voyager pas cher au Japon

Voyager pas cher au Japon (Pour les radins)

Voyager pas cher au Japon (pour les radins, parceque je suis le dernier blog sur internet à ne pas avoir fait d’article sur le sujet.)

Les francais sont économes. Parmi tous les préjugés sur le peuple du fromage c’est sans doute le plus exact. Economes d’une manière excessive voir maladive parfois. Economes au point de gâcher ses vacances, économes au point de mettre en danger sa santé et la plupart du temps économes au point de perdre de l’argent. Oh, je ne vous juge pas, je suis moi même prudent face aux gaspillages. Mais l’argent en tant que tel (liquide ou chiffres sur un compte) ne m’apporte aucun réconfort. Je préfère un bon hôtel avec une vue et des souvenirs pour le restant de ma vie que 20 euros qui finiront en papier toilette ou autre.

Sans plus tarder mes meilleurs conseils:

La compagnie aérienne:

Alors si vous voulez voyager pas cher au Japon vous pouvez commencer par faire des économies sur le transport aérien. Prenez de préférence un vol avec quatre ou cinq escales, excédant les 24 heures de trajet. En plus de perdre deux jours de vacances dû à la fatigue et aux horaires des companies low cost vous pourriez avoir la chance d’en plus perdre vos bagages. Une premiere economie à ne pas manquer.

Les logements sur place:

Le camping est la solution la plus économiques, peu de gens la choissisent pour des raisons pratiques (pas de place dans les valises pour la tente). Pourtant il est tout à fait possible de camper au Japon pour trois fois rien, voir réellement pour rien si vous vous installer dans un parc ou au bord ‘une route à l’exterieur de la ville à la nuit tombée. Pour les plus coquets il est toujours possible de prendre une douche une fois par semaine au sento du coin. La seconde solution c’est la guest house. Idéale si vous avez 20 ans et voulez ajouter des trous dans votre foie. Un peu moins confortable quand vous avez quelques années de plus. Reste le Airbnb si vous aimez cuisiner et faire des états des lieux pendant vos vacances. Mais c’est un peu cher. Je ne mentionerais même pas l’hêtel par décence.

Les activités gratuites:

Une autre source de dépenses et donc d’économies potentielles pour tout voyageur économe reste les activités. Oubliez tout de suite les visites de temples, de sites naturels, de chateaux, musées ou de quoique ce soit dans le genre. Non recentrez vous plutôt sur la visite des parcs publics et faites du lèche vitrine. Quoi de mieux que de se promener dans un centre commercial en comptant les économies que vous allez faire en n’achetant rien.

La nourriture:

Pas question d’aller au restaurant. De toute facon on peut avoir le meilleur des specialités locales dans les supermarchés discount. Enfin le Japon c’est quand même cher. Pourquoi ne pas emmener des chips et des sandwichs sncf dans votre valise depuis la France? Vous n’allez quand même pas bouffer du riz tous les jours. Le mieux dans tous ça c’est que vous pourrez manger pendant votre promenade decouverte dans les jardins publics. Attention toutefois, pas de faux pas, il est très mal vu de manger en marchant au Japon (un peu mal vu, très, je dramatise). Asseyez-vous donc à l’ombre, pourquoi pas sous le pont là? Parfait, vous joignez l’utile à l’agréable.

Voyager à l’interieur du pays.

Où que vous alliez sans argent vous allez vite faire le tour des ponts et parcs gratuits. C’est le moment de changer d’air. Si vous avez le temps lancez vous dans un tour du Japon sur un vélo volé. Un bon moyen de voyager en élimant la mayonnaise du sandwich SNCF. En plus si vous vous faites attraper par la police et expulsé du territoire pas de besoin de payer le billet retour.

Pour les grands voyageurs qui auraient un peu moins de temps à cause d’une quelconque écheance (Soirée etudiante à ne pas louper, regarder une vidéo youtube, Rendez-vous obligatoire au Pole emploi…) pensez au train. Oubliez le shinkansen et prenez les trains locaux. Si vous êtes honnêtes optez pour le “ju hachi kippu” vous pourrez utiliser tous les trains locaux du Japon pendant quelques jours. Je l’ai fais je vous le conseille si vous n’avez pas beaucoup de temps. Pour traverser le pays ça ne vous prendra pas plus de quelques semaines. Si vous jugez la dépense encore trop importante (ou que vous visez secrétement l’expulsion du territoire) vous pouvez frauder. Le principe est simple: acheter le ticket le moins cher que vous pouvez trouver (généralement autour d’un euro), et ce quelque soit la distance que vous souhaitez parcourir. Passez le dans le portique, allez au toilettes et jetez le dans la cuvette. Une fois arrivé à destination, au moment de sortir de la gare parlez au gardien, expliquez lui que vous avez perdu votre ticket. Il va vous demandez ou vous avez pris le train. Donnez lui le nom de la gare la plus proche. Et voila, vous venez de transformer un trajet à 20000 yens en trajet à 300 yens.

Bonus: Si vous voulez (qui sait) profitez de votre voyage:

Prévoyez de l’argent quitte à partir un peu plus tard. Faites-vous Plaisir, achetez-vous des souvenirs, allez au restaurant, essayez les spécialités locales. Dans la limite de votre budget trouvez vous un bel appartement ou un bel hôtel avec vu. Même pour une nuit pourquoi ne pas experimenter un ryokan avec vue sur le mont fuji et bain exterieur? Profitez-en pour manger un repas traditionnel. Quelque chose de saison, du crabe? de l’anguille? Et l’avion? une escale est acceptable si la différence de prix avec le direct est trop importante. Choisissez une heure de départ et d’arrivée qui ne vous oblige pas à dormir à l’aéroport. Si vous faites plus d’un métre soixante, veillez aussi à choisir une compagnie aerienne qui laisse un espace acceptable pour les jambes. Personne n’aime voir son trajet transformé en douze heures de toucher rectal avec l’emir du quatar. Visitez ce que ce vous voulez est ne soyez pas autistes. Restez ouvert aux opportunités qui se présenterons à vous. Une dégustation de sake? pourquoi pas. Une démonstration de cérémonie du thé? allons-y. Et une mini croisière ou des ramens à la sauvette dans un Yattai de Fukuoka? Laissez-vous porter et profitez. Si vous n’avez pas les moyens tout de suite, patientez un peu, vous n’irez certainement pas au Japon tous les ans alors n’en gachez pas la moitié pour des économies de bout de chandelle. En plus sa améliora l’image des français à l’étranger. Et c’est pas du luxe.

Et si vous aimez le blog, n’hésitez pas à acheter mes livres dans la boutique !


Lire également:

Visiter le Japon autrement

Comment manger avec des baguettes

Une Japonaise, qu’est ce que c’est?

Beaujplais nouveau

Please follow and like us:

Laisser un commentaire