Restauration rapide Japon; malbouffe au Japon

La malbouffe au Japon

La malbouffe au Japon

Quand on pense au Japon on pense aux sushis et aux pâtes instantannées, mais pourtant la malbouffe au Japon est un business aussi lucratif qu’ailleurs, si ce n’est plus.

Il faut dire qu’ici la bouffe coûte un bras. Si, j’insiste c’est ultra cher. Alors on peut me dire que si “on mange comme les japonais c’est moins cher”. Sans doute si vous voulez perdre vos dents, vos cheveux et ressembler à golum en 6 mois. Le fait est que les légumes sont hors de prix, les fruits on en parle même pas, pareil pour les produits laitiers et on doit payer pas loin d’1 euro la bouteille d’eau de 2 litres.

Résultat faire ses courses dans un supermarché revient presqu’aussi cher que de manger dans un restaurant rapide (fastfood). Et le choix ne manque pas. Entre les Mcdonald présents partout dans le pays (franchement tous les 500 métres dans les grandes villes vous en trouvez un) et toutes les chaînes japonaises.

Alors on a les “gyudons”, plat à base de lamelle de boeuf gras sur du riz. On se retrouve avec un tas de chaînes les plus connus étant Yoshinoya, Matsuya, Sukiya (la photo en tête d’article). La liste est sans fin. Laissez votre chaîne de fastfood préféré en commentaire.

La formule est simple, on se pointe au restaurant on commande (au comptoir ou à emporter) et on avale le tout en 10 minutes. On trouve souvent des machines pour commander, on choisit son menu est récupére un ticket à donner au staff. C’est ingénieux comme moyen de paiement.

Les sushis à yens et donburi. On pose un truc sur du riz et on a un repas. Classique et à première vue moins malsain que le reste, je vous mets au défi de manger au sushi tournant tous les jours pendant une semaine avec un nombre de rouleaux de papiers toilettes limité. J’en profite pour vous mettre une photo de mon repas de ce midi tiens. C’est le donburi de saison, saumon, oignons et mayonaise-wasabi. C’était excellent. Comme quoi il n’y a pas que du mauvais dans le fastfoood. 710 yens pour les radins que ça intéresse.

restauration rapide Japon
restauration rapide Japon

Ensuite il y a les bentos.

Je suis pour les bentos en tout genre. Profusion de plat à emporter, la base est toujours la même, du riz, un truc frit ou du curry. Là encore beaucoup, beaucoup de friture, ou de la pâte à crêpes. Comprendre karaage, tonkatsu, tempura…. ou takoyaki et okonomiyaki. Les rues regorgent de stands de vente à emporter et leur nombre n’a fait qu’augmenter avec la crise du coronavirus. La plupart des bars restaurants de proximités se sont mis à fournir un service de plat à emporter. Même le garagiste et le fleuriste à côté de chez moi s’y sont mis. Tant qu’il y a de l’huile, il y a de la vie.

Continuons avec la friture avec les KFC, omniprésents sur l’archipel eux aussi, et plat traditionnel de Noel, la chaîne de restauration rapide est solidement implantée sur l’archipel. Mon avis? Je ne digère pas leurs plats, je finis ma nuit aux toilettes à chaque fois.

Les chaînes de hamburger maintenant. Mcdonal est le plus représenté, impossible de s’approcher d’une gare sans en apercevoir au moins un. Mais il n’est pas le seul, la chaîne japonaise Mos burger a connu un certain succès par le passé, même si elle est un peu en perte de vitesse en ce moment. S’ajoute la dessus les burger king, et first kitchen (plus généralistes mais qui servent aussi des hamburgers).

Je vais finir par les desserts, avec les mister donuts. Je ne sais pas si c’est en général considéré comme du fastfood, mais pour ma part je mets ça dans la case malbouffe avec le reste. (ce qui ne m’empêche pas d’y petit déjeuner à l’occasion d’ailleurs.)

Avec tout ça pourquoi les japonais ne grossissent pas?

Remarque pertinente. Il y a des japonais gros bien sûr; de plus en plus même, mais il faut bien admettre qu’ils ne sont pas bien gros en général. Comme souvent cela vient de la pondération. Ils mangent du fastfood certes mais pas beaucoup, ou seulement un repas par jour. Une bonne manière de ne pas grossir reste de ne pas manger. Il fallait y penser. Méthode de régime 100% garantie.

Moi par contre….

Bah oui, je ne sais pas me retenir, j’ai faim merde. Et puis j’aime les yahourts et les fruits. Mais j’ai pas les moyens, alors je mange des donuts. La pente fatale.

Et si vous aimez le blog, n’hésitez pas à jeter un oeil à mes livres dans la boutique !


Lire également:

La mode au Japon

Comment manger avec des baguettes

C’est dégeu ce truc!

Les meilleurs livres pour apprendre le japonais

Please follow and like us:

Laisser un commentaire