Toriaezu Japon


Bienvenue sur Toriaezu Japon,

De l’émerveillement à la vie quotidienne, la routine. C’est comme ça que l’on pourrait résumer la plupart des expériences d’expatriation. Pourtant en de nombreuses années de vie au Japon (Plus de 7 ans tout de même, marié et salaryman dans une compagnie japonaise), différents emplois, différentes villes et régions, un mariage et la fondation d’une famille je ne suis toujours pas parvenu à m’ennuyer dans ma routine. J’aimerais garder ça comme ça. Alors pour ne pas m’ennuyer en passant dans les mêmes endroits encore et encore, pourquoi pas ne pas les prendre en photos et les partager ? Histoire de s’émerveiller ensemble de ses choses magnifiques qui nous entoure, où que nous soyons, et que nous ne voyons plus.
Ce blog c’est ça, un partage d’expériences, des billets d’humeur (parce que j’aime râler), des conseils de première main sur l’expatriation (et ça va être concret, préparer vous à atteindre vos objectifs, préparer votre retraite, ouvrir vos entreprises et même payer vos impôts), un peu de langue japonaise, de culture (la vrai, celle de la vie pas uniquement celle des musées (quand même un peu de temps en temps parce que je ne m’interdis rien)), et de nourriture parce que bon, il faut bien vivre.
Bref vous avez compris, je vais parler du Japon de tous les jours, des japonais, des japonaises, et de tout ce qui tourne autour. C’est mon avis, mon expérience sans filtre que j’ai raison ou tord, que je me contredise ou non, profitez en et partagez vos expériences en commentaires.


C’est pas fini.

Parce qu’il faut bien vivre et qu’en autre passions j’aime particulièrement l’artisanat japonais, le travail du bois et les chaussettes (vive les tabis) j’ai également une boutique en ligne ou je propose les produits d’artisans locaux (campagne d’Osaka, Kyoto). Libre à vous d’y faire un tour ou non si ça vous intéresse. Tout est fait main au Japon, sauf les chaussettes dont j’ai fait moi même le design mais qui sont fabriquées en Chine (d’ailleurs y’a pas beaucoup de stock, elles disparaissent vite).
C’est dans le menu “Japan Treasure Quest”.