confinement japon

Confinement au Japon: la mascotte est prête.

Confinement au Japon: la mascotte est prête.

Ca y’est, nous y sommes, le confinement au Japon a commencé. En plein Hanami, saleté de coronavirus.

Je sirotais tranquillement une canette de highball fleurie dans un parc près de chez moi quand la nouvelle est tombée. Ah! C’est un petit parc entre deux immeuble, avec une balançoire (pour les octogénaires amateurs de sensations fortes), le sol recouvert de terre marron claire. Comme frontière entre le dedans et le dehors des dizaines de cerisiers encadrent le parc. Je ne suis pas tout seul, il y a un groupe de jeune (individus de mois de 70 ans) qui font la même chose que moi, mais en groupe, les irresponsables. Je respecte la distanciation sociale moi, je Hanami tout seul.

Mascotte et confinement

Et puis il est apparu à l’écran, gracieux comme une carpe Koi. Shinzo Abe, président à vie. C’est le moment de faire une quarantaine, il a dit, un confinement à la française, mais sans amendes ou sanctions, et sans arrêter le travail. Et puisqu’il faut tapper fort tout de suite, les japonais ont créé une mascotte:

On notera l’élégante forme de Q (la lettre) pour quarantaine. Le bouclier pour protéger le peuple japonais. La mascotte patrouille déjà dans les aeroports pour renvoyer les virus étrangers chez eux.

Le masque à l’oeuf d’autruche.

Il y a pas à dire, on se sent en sécurité au Japon. Il faut dire que le pays n’en est pas à son coup d’essai pour se protéger des virus. La culture du masque ne date pas d’hier et est déjà connue dans le monde entier.

Le nec plus ultra de la technologie masque: le masque à l’oeuf d’autruche. Je vois que vous paniquez, ne vous inquiétez pas, je vous mets le lien. De quoi vous mettre à l’abri.

Koutai masque: https://www.koutai-mask.com/

Et si vous aimez le blog, n’hésitez pas à jeter un oeil à mes livres dans la boutique !


Lire également:

La mode au Japon

Comment manger avec des baguettes

C’est dégeu ce truc!

Les meilleurs livres pour apprendre le japonais

Please follow and like us:

Laisser un commentaire