football japon J-league

Un match de football au Japon (Peter Pan joue au foot avec des tacos)


Peter Pan joue au foot avec des tacos: un match de football au Japon.

Depuis que je suis ici, je perds peu à peu mes repères français. Le rapport au temps notamment est totalement différent. (d’où Peter pan dans le titre pour les moins éveillés de mes lecteurs). Tout passe vite, les devantures changent, les fleurs fanent mais tout reste pareil. Les japonais ont un rapport au temps très différent de celui des Français. Si pour nous c’est une chose sacrée, plus importante que tout le reste, un morceau de vie, pour les Japonais c’est une ressource quasiment sans valeur dont on peut se débarrasser a loisir. Il suffit de voir à quel point ils sont ravis de l’échanger en faisant des heures supplémentaires contre un peu d’argent (qu’ils n’utiliseront pas). À leur décharge ils dorment moins longtemps (en tout cas moins longtemps que moi). Rarement plus de 6 heures par nuit. Bon j’imagine que le temps de sommeil dépend des gens mais d’après mes recherches personnelles, il me semble qu’en moyenne, ils dorment moins longtemps que nous. Les femmes semblent particulièrement touchées par le phénomène, se réveillant souvent au petit matin après leur soirée en boite de nuit, avant de quitter la chambre d’hôtel sans un bruit. Enfin ce sont des « on dit”

À la recherche du temps perdu

Il m’arrive à l’occasion de lire des livres et études diverses. Le plus souvent des ramassis de conneries d’ailleurs, je serais plus inspiré de me faire un bon roman (SF, Fantasy pour moi, mais je suis ouvert à tout tant que ça me fait voyager). Toujours est il que je suis tombe sur cette idée de temps cyclique pour les Japonais (pas que, mais je simplifie) et temps linéaire pour les Français (même remarque). Il semblerait que nous, hexagonaux (je crée du vocabulaire, j’attends la lettre de l’académie), percevions le temps comme linéaire. C’est-à-dire: une ligne. Ahem… le passe et passe et le futur est futur. Un événement arrive et ne se reproduit jamais. Les japonais quand a eux verrait plutôt le temps comme un cycle, vie mort, problème, solution et quoiqu’il arrive les mêmes événements se reproduisent sans cesse. Ne me demandez pas les sources, j’en ai absolument aucune idée (mais cherchez pas des études erronées pour me contredire, j’ai raison). J’imagine que cette différence de conception et à la source de tout un tas de différences culturelles au quotidien. La notion de perte de temps par exemple, qui semble être totalement étrangère au japonais. Ou le Plaisir passer à glander en terrasse à enchaîner les ballons de rouges, pour être, vivre simplement. Après mûre réflexion c’est peut être d’avantage une exception française qu’une exception japonaise que je décris là. Je ne sais pas si l’auteur détaille ça plus en profondeur. Impossible de me rappeler du numéro, j’ai juste l’image de la pub pour de la lingerie fine en tête. D’accord j’ai peut-être être feuilleté un magazine féminin chez le coiffeur, mais ça n’enlève rien à la pertinence du propos. Stop l’argument d’autorité bidon, peu importe l’auteur tant que le propos à du sens.

La France est championne du monde

J’étais donc perdu dans mes réflexions philosophiques avant de décider de tenter une nouvelle expérience. Et si j’allais voir un match de football au japon? La victoire de la France en coupe du monde quelques mois plus tôt n’était sans doute pas pour rien dans ma soudaine inspiration. Pour être parfaitement honnête ce n’était pas la première fois que j’assistais à un match de Jleague, mais pour la beauté de l’article on va faire comme ci c’était le cas. Temps cyclique rappelez-vous, tout repart à zéro tous les ans. C’est pour ça que les Japonais font un grand ménage tous les débuts d’années. Je ferais sans doute un article la dessus au nouvel an quand je me serais gavé d’haricots noirs et imbibé d’alcool de riz. Vous allez voir c’est marrant.

Le Japon futur champion du monde?

Le Japon en foot c’est pas encore ça, il essaye, ils vendent des gourdes avec des pikachus en shorts mais niveau performance et qualité de jeu il y a encore du travail. Ils en sont à nettoyer les stades pour s’excuser de leurs matchs pourris, c’est pour dire. Bon il faut tout de même admettre que ça s’améliore ses dernières années. Il y a de plus en plus de jeunes joueurs qui vont se former dans les championnats étrangers ce qui apporte du neuf dans un jeu stéreotypé et peu créatif. Qui sait, ils seront peut-être à même de concurrence les grandes nations du foot dans quelques années.

En attendant la Jleague c’est plutôt cool!

Si vous n’aimez ni le foot, ni l’alcool ce n’est pas l’activité que je vous conseillerai le plus certes. Mais aller au stade, vous faire une place au milieu des supporters excités, reluquer les mascottes en forme de poulet géant et/ou les pompom girls locales tout en suivant les joueurs arriver sur un écran géant façon jeu vidéo c’est une expérience vraiment sympa.

On est quand même moins con quand on a pas été à l’école

Un match de football au Japon ou ailleurs c’est en plus de la rencontre le Plaisir de rencontrer des gens autours d’une même passion. L’ambiance est au rendez-vous et peu tous aller se manger une tranche de bambou grillée après le match. Le football a cet avantage d’être un sport populaire, et il est toujours plus facile, moins chiant et plus enrichissant de discuter avec des petites gens qu’avec des universitaires qui récitent les pages de l’expert de Google actu. Il ne faut pas généraliser, certes. Mais, voila un constat que je fais au quotidien. Plus on fait d’étude plus on devient buté et notre esprit étroit. Et je sais de quoi je parle, j’ai fait des études. Par chance j’ai pu m’arrêter juste avant de parler de moi à la troisième personne, mais il s’en est fallu de peu.

Avec le foot il y a des tacos

J’étais au stade de Kobe (Iniesta était pas là ce jour-là, mais j’y retournerais), je le dis pas trop fort pour pas fâcher les fans du gamba Osaka. Une belle enceinte moderne, encerclée de stand de bouffe et goodies en tous genres. J’ai étais surpris de voir une tonne de vendeur de tacos. A croire que c’est une tradition locale de manger mexicain en regardant un match. Probablement un hasard? C’est promis je vérifierais en allant voir un match d’Osaka la prochaine fois. Et je prendrais des photos ce coup ci. J’avais oublié mon téléphone. C’est fou comme ça s’oublie facilement ces trucs là.

Une idée originale pour les touristes au Japon

Je n’ai même pas fait exprès mais admettez, si vous aimez le football, c’est quand même sympa de venir assister à un match au Japon, non? Si c’est votre premier voyage ce n’est pas une priorité absolue on est d’accord mais si vous avez pas mal de temps et que vous en avez marre de visiter des temples ça peut être une expérience de vie plutôt sympas. Peut-être une chance de se faire des amis, qui sait il y a peut être des supporters qui parlent français dans le tas. Après tout, on a gagné la coupe du monde.

Ps: Il est possible de se procurer les tickets dans les conbinis via les bornes. Il n’y a pas toujours de page en anglais, demandez un coup de main dans un point d’information si besoin est. Bon match!

ToRiAeZu JaPoN!


Lire également:

La mode au Japon

Comment manger avec des baguettes

Une Japonaise, qu’est ce que c’est?

Bienvenue au 15e siècle: La technologie au Japon


Please follow and like us:

Laisser un commentaire