sumo

“Je suis occupée à augmenter ma charge de travail pour ne pas penser”

Je viens de recevoir ce message d’une japonaise dont je garderais l’anonymat parceque franchement on s’en fout de qui c’est. Il faut que je la remercie pour cette idée d’article. Si ça phrase lâchée innocemment m’a fait réagir (soupirer dans le contexte) c’est surtout parceque ce n’est pas la première fois que je l’entends. Et pas qu’au Japon.

Sociétés et similitudes France/Japon

Il y a un tas de choses qui sont communes aux sociétés humaines. Parmi celles-ci la fuite en avant, le refus de confronter ses choix et de penser est en bonne place. En France on boit, on prends des médicaments en masse pour surtout ne pas se regarder en face. Au Japon on remplit son emploi du temps de trucs inutiles, peu importe tant que ça occupe l’esprit. Comment peut-on se sentir vide, non épanoui avec un CDI et des enfants? Ils n’ont rien mais ils ont peur de le perdre.

Japon et pression sociale

En France la pression vient de sa caste, de son groupe social. C’est ainsi que la société est organisé. On ne fréquente que des gens de son milieu socio professionnel. L’individu peut s’exprimer au sein du groupe. Au Japon, le groupe c’est le Japon tout entier, l’individu s’efface pour préserver “l’harmonie sociale”. Chaque personne est extremement isolée et n’est reconnu que par son apport réel ou supposé au groupe. Rien d’étonnant qu’avoir l’air occupé (isogashi) soit le passe temps national. Les heures supplémentaires enfin expliquées.

Bon, je ne dis rien de révolutionnaire et les japonais eux-mêmes en ont très bien conscience (il y a des illuminés, mais dans l’ensemble.)

“Je n’ai pas de futur”

Oui, c’est la suite de l’email. La jeune femme en question étant mère d’enfant qui grandissent trop vite, elle me revèle ses craintes pour l’après. Quand ses enfants n’auront plus besoin d’elle. Et c’est sa conclusion. Le Japon est le purgatoire des mères célibataires.

Merci d’avoir lu mes états d’âmes et ceux des mères célibataires japonaises. Comme d’habitute je vous mets le lien vers mes livres. N’hésitez pas (je dois aussi être disponible à la commande chez la FNAC), vous pouvez aussi mettre un commentaire, ça me fait plaisir.

Si vous voulez progresser en Japonais (livre audio): Ici

Si vous vous intéressez à mes livres (et je vous remercie pour votre soutien): Ici

Lire aussi:

Comment se loger au Japon

Comment porter des chaussures japonaises

Le poulet qui crie

Mes autres articles: Retour au blog